Quand et comment prendre sa tension artérielle ?

Quand et comment prendre sa tension artérielle ?

Le tensiomètre permet d’avoir avec exactitude le rythme cardiaque. C’est très utile pour le suivi de votre santé. Pour ne pas se tromper dans la priser de mesure, vous devez maîtriser la manipulation de votre tensiomètre en fonction du modèle que vous possédez. Alors, quand et comment prendre sa tension artérielle ?

Il est important de savoir au préalable c’est quoi la tension artérielle. C’est la pression exercée par le sang sur les artères et le tensiomètre permet de la mesurer avec le mercure. L’appareil affiche en millimètre mercure (mmHg) la pression artérielle la plus élevée (systolique) et la moins élevée (diastolique).
En général, la systole est affichée par le tensiomètre au format de 3 chiffres et la diastole au format de 2 chiffres. Certains modèles électroniques affichent également d’autres mesures comme la pression artérielle pulsée (PP), fréquence cardiaque ou le pouls. Ces données ne sont pas systématiques sur tous les tensiomètres mais varient d’un modèle à un autre.

La raison de la prise de tension est de permettre à votre docteur de réaliser les bons diagnostiques. Cela vous permet également d’organiser vos activités en fonction de votre rythme cardiaque. Le tensiomètre est le bon instrument pour évaluer le risque cardio-vasculaire d’un individu.

Quand il faut prendre sa tension artérielle ?

Le moment de la prise de votre tension artérielle dépend de votre état de santé et de vos activités. Si vous êtes en bonne santé mais vous faîtes du sport, il faut prendre son rythme cardiaque pour améliorer ses performances. Si vous suivez votre état santé sans aller chez le médecin, il faut prendre sa tension artérielle selon la fréquence indiquée par le médecin.

Il est d’usage donc d’aller chez le médecin pour le suivi de son état de santé. Il vous indiquera quelle est la mesure normale pour votre tension artérielle. Vous serez aussi informé s’il est nécessaire de faire de l’auto mesure chez soi ou non ainsi que sa fréquence. Votre médecin sera en mesure de vous informer du type de tensiomètre qui vous conviendra. Toutefois, il n’y a pas de mal à faire de l’auto mesure chaque jour pour évaluer son rythme cardiaque.

Pour l’auto mesure, c’est mieux de faire la prise de tension artérielle tous les jours. Il est également préférable de la réaliser deux fois par jour, le matin et le soir. Pour éviter de se tromper dans les données à envoyer à votre médecin, il est préférable de faire 3 prises différentes à chaque fois en espace de 5 minutes minimum. Cela permet à votre médecin de calculer la moyenne.

Les sportifs mesurent leur tension artérielle pendant leur activité. Mais, pour éviter toutes prises de risque, il est conseillé de faire des prises de tension artérielle également avant et après les activités. Avec les appareils électroniques qui existent de nos jours, la prise de tension artérielle est de plus en plus facile.

Comment bien s’y prendre avec l’auto mesure ?

Maintenant que vous savez quand il faut prendre sa tension artérielle, il faut ensuite savoir comment le faire pour avoir des données exactes. En effet, les données peuvent être erronées par de nombreux facteurs. Ces derniers sont peut être liés à votre tensiomètre, à vos habitues ou autres. Le plus connus est l’effet de la blouse blanche dont la tension artérielle du patient augmente en présence d’un médecin mais normal au domicile. Le stress peut également influencer votre rythme cardiaque.

La meilleure manière de prendre sa tension artérielle est de se détendre avant. Pour bien réaliser cette prise de tension, il faut suivre quelques étapes importantes. Vous pouvez vous asseoir ou vous aller pour la prise, mais la position allongée est la plus recommandée. Ensuite, placez le tensiomètre (selon le type brassard ou poignet) en veillant à ce qu’il soit à la même hauteur que votre cœur. C’est pourquoi la position allongée est plus indiquée. La main gauche est à privilégier pour la prise de tension artérielle.
Une fois l’appareil en marche (pour les modèles électroniques), évitez de parler, serrer le poing et bouger. Notez les chiffres qui s’affichent et répétez l’opération après 5 minutes. Vous devez avoir au moins 3 données différentes.

Pour finir, les chiffres du tensiomètre doivent être arrondis. On arrondit au-dessus pour les chiffres supérieurs à 5 et en dessous pour le reste. Par exemple, si votre tensiomètre affiche 126/65, il faut écrire 13/7 et si c’est 124/63, ce sera 12/6.